lundi 13 octobre 2008

Le choix de construire : une fameuse réflexion préalable

Bonjour à tous,

Le fil conducteur de ce BLOG est la construction d'un voilier en contreplaqué-époxy, depuis la première seconde où l'idée nous a effleuré l'esprit.

Etape 1 : on peut?

Nous avons acheté notre premier bateau en 2003, petite unité de rivière en acier, 8,5x2,9m, qui nous a déjà donné beaucoup de plaisir et - aussi - beaucoup d'émotions positives comme négatives (incendie en plein milieu du Hollandsdiep... je ne vous raconte pas, ou plutôt je vous raconterai peut-être plus tard...)

Est alors venue l'envie d'aller plus loin, de dépasser les limites des eaux intérieures, de franchir cette dernière écluse avant l'eau salée. Nous avons donc commencé à regarder de plus près les voiliers, à nous balader aux salons nautiques, à écouter, surfer (surtout), et un peu compter nos sous (ce qui allait vite...).

Frustrant...

Pourquoi? Parce que les budgets qu'on aurait pu libérer nous permettaient à peine d'entrevoir l'achat d'un 6-7m (alors qu'un voilier n'a pas l'habitabilité d'un "promène couillons" de rivière à longueur identique), et que les premiers qui commençaient à avoir une organisation acceptable frôlaient les 12m!

C'est à ce moment que les surfs endiablés sur internet nous ont menés par hasard vers un site de construction amateur, puis deux, etc... et on s'est dit: "Ah bon? on peut construire soi-même?". C'était la première étape!

 

Etape 2 : en quoi?

Ben oui, acier, alu, bois (moulé, strip planking, ...), contreplaqué... Il ne se passe pas trois mois sur HEO sans un fil à ce sujet... Et pour moi, tout le monde a raison... Allez, j'en ai marre de gratter la rouille sur mon "promène-couillon", c'est sale, froid, pas marrant... Va pour le bois! Deux ans de cours du soir en formation complémentaire finissent de me persuader.

 

Etape 3 : comment? (les choix - matériau, plans,)

Ah là là, encore choisir, et choisir c'est renoncer, non? Contrairement à ce qu'on pensait, l'offre en plans pour amateur est diverse et multiple : Balta, Caroff, Lombard, Vanderstadt, Veys, Villenave, Vivier, Warrham et j'en passe... que du beau monde, et de beaux plans! Mais voilà, aucun ne correspondait aux idées de taille, aménagements, ou matériau choisi.

Ah oui, quel est notre crédo? Vue sur mer, pilotage intérieur, lits et hauteur sous barrots pour 1m83-1m65, entre autres. Donc :

Caroff : beaux plans, mais en acier ou alu

Villenave : pas de pilotage intérieur en dessous de 10m15 (navajo) ou 10m60 (venaco)

Les autres : ni pilotage intérieur ni vue sur mer.

Pour l'anecdote, notre ami Jean-Claude est apparu provisoirement en sauveur, avec un projet parfait : le Varuna (allez voir sur son site), mais depuis deux ans il surbooke, et les amateurs ne rapportent pas beaucoup... donc le projet n'a plus avancé et on a abandonné cette piste. Je ne lui en veux pas...

Dessiner les plans soi-même? J'y ai pensé également, ayant une formation d'Architecte "terrestre", mais je n'ai pas osé cumuler les risques dans une entreprise de cette envergure.

Alors? La Belgique est un pays de compromis, nous en avons donc fait un : partir du plan le plus proche de nos idées et l'adapter.

The winner is.... CORTO (JP Villenave)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La construction très solide, le plan classique, et le look sympa finissent de nous convaincre.

Il est beau non? J'adore cette photo

 

Etape 4: on réencode tout

Les longues soirées d'hiver sont mises à profit pour réencoder l'ensemble des dimensions du Corto sur logiciel 3D, puis d'adapter les plans selon une règle de trois pour l'extérieur et quelques translations pour l'intérieur: résultat, une travée centrale supplémentaire, qui agrandit la cuisine d'un côté et crée un espace "pilotage intérieur" de l'autre. Recalcul des sections de bois et épaisseurs de contreplaqué, et me voilà prêt.

mensurations du bébé : 9m50 x 3m50 x 4T (approximativement)

 

Etape 5 : le local

J'avoue que c'est l'élément déclencheur de la décision finale : un superbe hangar à 6km de chez moi, porte de 4m de large, et hauteur suffisante, électricité... il ne manquait que le chauffage pour avoir le hangar parfait!!!

 

Etape 6 : la suite...

Je prendrai le temps de détailler la suite, mais je ne résiste pas au plaisir de mettre quelques photos ... le stade actuel : coque retournée depuis 1 semaine.